Un de mes poèmes récents

Gracie du blog la Nef aux mille runes et Christian du blog Arbralettres m’ont demandé dans des commentaires à lire l’un de mes poèmes parus dans l’Anthologie La Poésie cent ans après Apollinaire éditée par La Maison de Poésie aux éditions Proverbe, dont j’avais parlé ici.
C’est avec plaisir que j’accède à cette demande.

Vraie vie

Il n’y a pas d’ailleurs, la vraie vie est ici. La vraie vie c’est les nuages qui nous fuient, l’amour qui nous néglige, les soleils à contretemps et les ciels à moitié dépolis. C’est les ongles rongés dans les salles d’attente combles, et vouloir le plein jour au milieu de la nuit. La vraie vie, c’est d’ignorer l’avenir, d’oublier le passé, de passer à travers le présent trop friable sans pouvoir en garder une miette.
La vraie vie, cette corvée, c’est du plein et du vide, des plages de silence, des parasites et des interférences, et parfois le miracle ordinaire d’une joie pure.

Marie-Anne Bruch

***

Pour ceux qui sont intéressés par cette Anthologie, je signale qu’il est possible de se la procurer en contactant par mail La Maison de poésie : lamaisondepoesie (at) gmail (point) com.

Publicités
Poster un commentaire

29 Commentaires

  1. C’est vraiment très beau, j’adore, vraiment… Bravo, tu as beaucoup de talent…

    Réponse
  2. La vrai vie, le moment présent… bien dit!

    Réponse
    • Oui, il y a tout un mythe autour de la « vraie vie » – qui serait plus exaltante et plus palpitante que nos vies banales … mais à mes yeux, la « vraie vie » c’est la vie réelle, quotidienne, que certains jugent médiocre à tort.
      Merci Anna de ta visite et de tes mots !

      Réponse
  3. Merci Marie-Anne ! Un très beau poème qui nous plonge en cœur d’humanité.

    Réponse
  4. Bon jour,
    et pourtant la vraie vie est une construction personnelle … et je n’y crois pas à cette vraie vie … car elle est multiple à prendre plusieurs directions … la vraie vie s’est d’avoir dit bon jour à la mort sans qu’elle s’accroche et de reconnaître que la vraie vie est d’être avant tout … vivant. 🙂
    En tout cas un beau texte.
    Max-Louis

    Réponse
    • Moi non plus je ne crois pas à la « vraie vie » telle que Rimbaud la rêvait et qui signifie plus ou moins « la Grande vie » … Dans la banalité quotidienne on trouve aussi des tas de plaisirs.
      Merci de ce commentaire très aimable !

      Réponse
  5. Gatien

     /  10 février 2019

    Bien ce poème ! Une vision sans concession de la réalité de la vie, avec quand même cette touche d’optimisme pour conclure 🙂

    Réponse
  6. Un très beau texte, merci 🙂

    Réponse
  7. Trouver la magie nichée au creux de la banalité ;
    Le don des artistes ! Oui, un très beau texte 🙂

    Réponse
  8. Magnifique. Si subtil….merci !

    Réponse
  9. arbrealettres

     /  14 février 2019

    Merci .. Poète 🙂

    Réponse
  10. Merci … La vraie vie, le quotidien, la présence … merci pour ce très beau texte

    Réponse
  11. Erwannito

     /  17 avril 2019

    Beau coup de crayon et vraiment inspiratif

    Réponse
  12. je vous découvre….merci

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :