Des Poèmes de Valérie Canat de Chizy extraits de son dernier recueil

Couverture chez Les Lieux Dits

Ces poèmes sont extraits du recueil « Les mots dessinent les lèvres » paru vers la fin octobre 2021 aux éditions Les Lieux Dits.

Note biographique sur la poète

Née en 1974, Valérie Canat de Chizy vit et travaille à Lyon. Elle collabore à la revue Verso et au site Terre à ciel. Elle a publié une vingtaine de recueils poétiques depuis 2006.
(Source : internet)

Petite Note de lecture sur le recueil :

Valérie Canat de Chizy aborde dans ce livre des thèmes évocateurs des quatre saisons, avec une place particulière réservée à l’automne : cueillette des mûres, plaisirs d’un foyer réconfortant, visite au cimetière, saveurs du temps qui passe.
Les états d’âme décrits par la poète vont du rire complice avec sa coiffeuse jusqu’à la tendresse pour un arbre qu’elle enlace, mais des émotions plus tristes ou plus tourmentées peuvent apparaître au cours du recueil, au gré de textes introspectifs.
A travers quelques uns de ces poèmes, elle évoque de manière plus ou moins voilée, et toujours pudique et lapidaire, les souffrances propres à l’enfance, la difficulté à trouver une place au milieu des autres, à être soi-même et à communiquer.
La nature (oiseaux, papillons, arbres et fleurs) et les sensations qu’elle prodigue semblent être pour la poète une grande consolation, une source de totale plénitude, et elle parait rechercher ces contacts physiques avec le monde sensible comme une proximité nourricière.
Des thèmes universels qui se parent d’un langage simple, concis et épuré.

**

ma mère a tressé
un panier de ronces

tout se déchire
les bras saignent

les mûres
au bas du chemin

la maison de mon enfance

avaient un goût de confitures

**

les toiles d’araignées

dans l’encadrement
de la fenêtre

les traces de pluie
sur la vitre

la poussière
sur les meubles

disent
la couleur du temps.

**

je pose mon regard
sur les feuilles de l’automne

laisse se déposer
les couleurs chaudes

au fond de moi

cette saison
invite au recueillement

ramasser les braises
pour le foyer

**

Poster un commentaire

18 Commentaires

  1. Évidemment, je ne connaissais pas ! Merci

    Réponse
  2. Oh !
    J’aime beaucoup ce style de poésie. Très visuelle, minimaliste… très agréable à lire. Idéale pour reprendre les chemins poétiques.
    Merci Marie-Anne.
    Très belle semaine !

    Réponse
    • Une grande concision en effet ! Et beaucoup de sensibilité ! J’aime énormément cette poète et son écriture. Merci Éléonore belle semaine à toi 🙂

      Réponse
  3. J’aime beaucoup les extraits présentés. Ils me parlent car ils sont très nostalgiques d’un temps perdu. C’est beau..
    la poussière
    sur les meubles

    disent
    la couleur du temps.
    Merci Maris-Anne pour cette présentation!

    Réponse
    • Moi aussi cette poésie me touche. Ce sont des sensations que j’ai déjà éprouvées et où chacun peut retrouver des souvenirs intimes. Merci Nathalie bonne journée 🙂

      Réponse
  4. natlarouge

     /  29 mars 2022

    même le titre est beau

    Réponse
  5. Quelle douceur de lire ces poèmes 🌺🌸🌺🌸
    Merci Marie-Anne 🙏👏

    Réponse
  6. Il flotte un parfum de haïku entre ces vers joliment ourlés. Merci pour cette découverte.
    Bonne journée Marie-Anne

    Réponse
    • Oui, c’est très vrai ! La concision, la délicatesse et l’intérêt pour la nature font penser au monde des haïkus. Merci Prince Ecran Noir pour ce commentaire 🙂 Bonne journée !

      Réponse
  7. Les mots dessinent les lèvres.. c’est si poétique, rarement vu un titre aussi beau 🙂

    Réponse
    • Oui, une jolie trouvaille poétique 🙂 Cette poète sait manier les mots de manière très artistique. Merci Frédéric d’avoir apprécié ! Bien amicalement. Marie Anne

      Réponse
  8. 🧡🧡🧡

    Réponse
  9. arbrealettres

     /  4 avril 2022

    c’est sympa d’être passée sur arbrealettres
    moins blogueur depuis un moment
    mais toujours l’envie de lire et de partager ce monde de Poésie
    dont le monde a de plus en plus besoin
    Je reviendrai glaner quelques graines chez toi 😉
    Amicalement
    Christian

    Réponse
    • Bonjour Christian ! J’ai vu que tu bloguais un peu moins en effet. Difficile peut-être de trouver encore de nouveaux poèmes à publier ? Merci de ton commentaire et bonne journée 🙂

      Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :