Deux poèmes de Louise de Vilmorin

Louise de Vilmorin (1902-1969) est une romancière et poète française, rendue célèbre par son roman « Madame de » (1951). Elle fut la compagne de Malraux.

Mon cadavre est doux comme un gant

Mon cadavre est doux comme un gant
Doux comme un gant de peau glacée
Et mes prunelles effacées
Font de mes yeux des cailloux blancs.

Deux cailloux blancs dans mon visage,
Dans le silence deux muets
Ombrés encore d’un secret
Et lourds du poids mort des images.

Mes doigts tant de fois égarés
Sont joints en attitude sainte
Appuyés au creux de mes plaintes
Au nœud de mon cœur arrêté.

Et mes deux pieds sont les montagnes,
Les deux derniers monts que j’ai vus
A la minute où j’ai perdu
La course que les années gagnent.

Mon souvenir est ressemblant,
Enfants emportez-le bien vite,
Allez, allez, ma vie est dite.
Mon cadavre est doux comme un gant.

***

J’ai la toux dans mon jeu

J’ai la toux dans mon jeu
C’est ainsi que je gagne
Les cœurs aventureux
qui battent la campagne.

Appuyés à mon lit
Que secouent mes morts feintes
Des jeunes gens pâlis
Se pâment à mes quintes.

Toujours prêts aux adieux,
Car je suis fée d’automne,
Ils prennent à mon jeu
La mort que la toux donne.

Ils saisissent les fleurs
Dont j’ai la bouche pleine,
La bouche à mes couleurs
Et les fleurs de mes veines,

Pour les manger rougies
De mes mauvais desseins
Et goûter en ma vie
Le bouquet de leur fin.

Torses que la toux bombe,
Regards fermés au jour,
Ils roulent vers la tombe
Où vont mes gains d’amour.

J’ai la toux dans mon jeu
C’est ainsi que je gagne
Les cœurs aventureux
qui battent la campagne.

***

LOUISE DE VILMORIN

Poster un commentaire

12 Commentaires

  1. Très forts et émouvants ces poèmes, merci !

    Réponse
  2. Superbe !

    Réponse
  3. Ils sont beaux ces poèmes !
    J’ai particulièrement apprécié le deuxième.
    Et puis, c’est drôle, comme j’ai passé la journée d’hier avec Jean COCTEAU, j’y ai fatalement croisé Louise de VILMORIN !
    Bonne journée, Marie-Anne.

    Réponse
    • Merci Jean-Louis ! Bien aimé ton article sur Cocteau dont j’apprécie surtout les films mais aussi certains poèmes. Bonne journée et bon week-end 🙂

      Réponse
  4. Le premier sur le gisant est remarquable, le second plus mutin me séduit tout autant à sa manière.
    Deux très belles découvertes, mais qui ne m’étonnent guère quand on connaît Madame de…

    Réponse
    • « Madame de » est un film d’Ophuls je crois ? Je ne l’ai toujours pas vu, hélas …

      Réponse
      • Il l’est en effet. C’est un véritable bijou. Un des plus beaux films que j’ai vus.

      • Le pire c’est que je crois bien avoir le DVD de ce film quelque part dans mes affaires et je n’ai encore jamais pris le temps de le regarder … Je vais réparer cet oubli …

  5. Je ne savais qu’elle était la compagne de Malraux. Merci pour ce beau partage Marie-Anne, excellent weekend à toi 🙂

    Réponse
    • Elle m’est sûrement plus sympathique que Malraux (que je trouve emphatique et grandiloquent). Excellent week-end Frédéric 🙂

      Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :