Les Anges de Klee de Tanikawa Shuntarô

anges_de_kleeLes Anges de Klee est le premier livre traduit en français du poète japonais Tanikawa Shuntarô.
Ce recueil comporte dix-huit poèmes inspirés par une série de vingt-cinq anges dessinés par Paul Klee à la fin de sa vie, de 1939 à 1940.
Tanikawa Shuntarô (né en 1931) est le poète encore vivant le plus célèbre du Japon.

J’ai sélectionné trois poèmes de ce recueil à vous faire découvrir :

ANGE VIGILANT

Je croyais qu’il suffisait d’un sourire pour se faire entendre
même quand on se tait

Le jour où j’ai su que c’était impossible
j’ai tapé
tapé comme un sourd

Dans l’ignorance du bien et du mal

Sous mes pieds des fleurs de pissenlit
mais qu’y avait-il au-dessus de ma tête ?

Je piétinais tout ce qui est au sol
et j’adorais tout ce qui est au ciel

Dans l’ignorance du bien et du mal

L’ange ? Il n’a fait que regarder ailleurs

ANGE AU GRELOT

Les choses que j’aurais tant voulu écrire
sont celles que je n’ai jamais su mettre en mots

Chatouillé par le grelot de l’ange
un bébé rit
Câlinée par le souffle du vent
une fleur fait « oui » de la tête

Jusqu’où aurait-il donc fallu poursuivre la route ?
Les jours d’après la mort à ceux d’avant la vie
en un cercle bien rond s’enchaînent

A présent j’ai droit au silence
Malgré la foule des paroles
Malgré les milliers de chansons
La tristesse ne s’est jamais dissipée et pourtant

La joie non plus ne s’est jamais envolée

LE ROCHER DES ANGES

Sur la tombe d’un hommedans leurs habits de pierre les anges
qui ne connaissent pas le rire
qui ne connaissent pas les pleurs

un jour soudain s’envolent
vers les cieux lointains de leur pays natal
à la manière des oiseaux de passage

Ne sachant pas ce qu’est le mensonge
les anges ignorent ce qu’est la vérité

Et l’homme abandonné à son sort
s’enflamme de jalousie pour les étoiles

Son cœur se dilate
son corps se rapetisse
et en attendant de se fondre à la terre

il fait l’amour avec le soleil

Les Anges de Klee avaient paru en 2004 aux éditions Abstème et Bobance – dans une très belle édition illustrée.

Publicités
Poster un commentaire

7 Commentaires

  1. arbrealettres

     /  6 décembre 2012

    Je suis … aux anges! 😉 Merci pour la découverte Marie-Anne 🙂
    « Les choses que j’aurais tant voulu écrire
    sont celles que je n’ai jamais su mettre en mots »
    … et pourtant le Poète y arrive lui!
    Bonne soirée 🙂
    Ch

    Réponse
  2. Peut-être que le Poète y arrive mais jamais complètement – c’est pourquoi il a toujours besoin d’écrire de nouveaux poèmes ?
    Je suis contente que Tanikawa te plaise – je sais que tu aimes la poésie extrême-orientale 🙂
    Merci d’être passé – bonne soirée !
    MA

    Réponse
    • arbrealettres

       /  6 décembre 2012

      Il suffit d’écouter le Silence et les mots jaillissent! 😉
      J’aime la Poésie … courte!! lol!!
      Par contre pas trouvé beaucoup d' »anges Kleeiens » sur le Net 😦

      Réponse
  3. Si tu le souhaites je peux te scanner les trois illustrations du livre et te les envoyer par mail ?

    Réponse
  4. arbrealettres

     /  7 décembre 2012

    Merci pour Arbrealettres ! 😉 😉
    http://arbrealettres.wordpress.com/tag/tanikawa-shuntaro/
    Bonne soirée Marie-Anne 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :