Annonce de deux Mois Thématiques en Prévision.

Par goût et intérêt personnel, j’ai décidé de consacrer certains mois futurs à des thèmes particuliers.
Ainsi, le prochain mois d’octobre (2021) sera dédié au thème de la maladie psychique, avec des poèmes, des récits ou romans, une chanson et un film traitant de ce sujet, pas aussi difficile ou rébarbatif qu’on le croit généralement et qui a pu donner naissance à des œuvres belles et fortes.
Un autre mois thématique sera organisé en février 2022 sur le thème des Femmes japonaises, avec des présentations de poèmes, romans, films, écrits ou réalisés par des créatrices japonaises.

Sinon, vous retrouverez toujours en novembre quelques chroniques pour le défi des Feuilles allemandes d’Eva et Patrice.
Et en mars 2022, je participerai de nouveau au Mois de l’Europe de l’Est, selon mon habitude depuis de nombreuses années, avec là encore quelques chroniques.

Voilà pour mon petit programme ! J’espère que vous y prendrez plaisir !

Lecture Commune pour Goran

Eva et Patrice du blog « Et si on bouquinait un peu » ont eu l’excellente idée d’organiser une Lecture Commune pour le 15 septembre 2021, en l’honneur de notre ami blogueur Goran.

Je répercute ici l’article qu’ils ont publié pour annoncer cette nouvelle :

Après une petite pause nécessaire, nous revenons vers vous pour fixer notre date de lecture commune en hommage à Goran. Nous aimerions tout d’abord vous remercier pour tous vos messages qui montrent encore une fois à quel point Goran était apprécié de tous.

Nous avons longtemps réfléchi pour trouver une date. Nous n’avons pas voulu la choisir au hasard, nous souhaitions un lien concret. Nous avons tous fait connaissance avec Goran grâce à son blog, c’est pourquoi nous vous proposons le 15 septembre, car c’est à cette date que le blog « Des livres et des films » fête son anniversaire.

Pour rappel, nous allons lire Le petit joueur d’échecs de Yōko Ogawa. Pour celles et ceux qui auraient déjà lu ce titre, n’hésitez pas à vous joindre à nous avec un autre titre de la même auteure. Il y en a même un qui est sorti en poche chez Actes Sud en mai (Les lectures des otages).

Je résume : Le petit joueur d’échecs de Yoko Ogawa, le 15 septembre 2021. N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Naturellement, je compte participer à cette Lecture Commune, non seulement par amitié pour Goran, dont la présence me manque énormément, mais aussi parce que Yôko Ogawa est une écrivaine de grand talent, à l’univers littéraire insolite et fascinant, que Goran appréciait tout particulièrement et que je serai heureuse de découvrir.

**

C’est l’été pour La Bouche à Oreilles

La Plage, coucher de soleil, Bretagne

Il est temps pour moi de prendre quelques vacances et de me reposer.

Ce blog va donc adopter un rythme très ralenti pendant juillet et août, mais je ne vous abandonne pas tout à fait puisque j’ai planifié quelques articles poésie – exclusivement de la poésie contemporaine, avec une large majorité de recueils récents, de femmes poètes et d’auteurs ou d’autrices dont je n’ai encore jamais parlé dans ces pages !

J’espère que vous apprécierez ce programme estival !

Comme je serai en pause, il est possible que je ne réponde pas très vite à vos éventuels commentaires, ne m’en veuillez pas.

En tout cas, bonnes vacances à tous !

Et rendez-vous le premier septembre pour une rentrée en douceur.

La Bouche à Oreilles a 9 ans

Le 15 juin 2012 je créais La Bouche à oreilles sans projet bien défini, et surtout sans objectif de longévité particulier.
Finalement, neuf ans plus tard, je suis contente du chemin parcouru, des personnes côtoyées ou rencontrées grâce à ce blog, des nombreuses lectures intéressantes qu’il m’a permis de commenter ou de chroniquer, des échanges sympathiques et enrichissants qui foisonnent sur la blogosphère.
Jusqu’à aujourd’hui ce sont 795 articles qui ont paru ici, attirant plus de sept mille commentaires et environ deux cents vingt mille visiteurs.
Me voici donc partie pour une dixième année, avec toujours autant de plaisir et d’envie de continuer.
Merci à ceux qui me suivent, de façon régulière ou occasionnelle, et aux amis blogueurs qui me laissent leurs commentaires.

Sunshine Blogger Award – Juin 2021

Merci beaucoup à Katleen du blog Une vie des livres de m’avoir nommée au Sunshine Blogger Award. Elle m’avait en fait nommée en octobre 2020 mais je ne m’en suis aperçue que récemment.
Le principe est le suivant : on met le logo du prix, on dit qui nous a nommé, on répond aux 11 questions posées par cette personne, puis on choisit 11 personnes auxquelles on pose 11 nouvelles questions.

Les questions de Katleen et mes réponses :

  1. Quelle couleur te représente le mieux ?
    Pendant longtemps ma couleur préférée a été le vert et je me reconnais bien dans sa position intermédiaire entre les couleurs froides et chaudes, et puis c’est le symbole de l’espérance et aussi celui de la nature (qui m’est indispensable)
  2. Comment ranges-tu tes livres ?
    J’ai un classement assez compliqué dans lequel je ne me retrouve pas toujours moi-même : d’abord par genre, ensuite par siècle et enfin par ordre alphabétique. J’ai quatre bibliothèques, dont l’une est entièrement consacrée à la poésie (avec une étagère à part pour le théâtre). J’ai aussi mis à part dans une autre bibliothèque la littérature japonaise et celle de langue espagnole.
  3. Y a-t-il un auteur dont tu n’as apprécié aucun livre jusqu’à présent ?
    Oui, David Foenkinos. En fait, j’avais trouvé passable le premier livre que j’avais lu de lui (La Délicatesse) mais ceux que j’ai lus ensuite m’ont tous paru horribles, je me demande même comment on peut écrire ça.
  4. Quel personnage souhaiterais-tu avoir dans ta vie, et quel lien aurait-il avec toi ?
    J’ai rarement des grandes passions pour des personnages de romans mais il y a sûrement des écrivains que j’aurais aimé connaître, comme Colette, Virginia Woolf, Henri Michaux ou encore Paul Eluard. Désolée si ma réponse est à côté de la question.
  5. Quelle adaptation, sous forme de film ou de série, as-tu plus appréciée que le livre dont elle est issue ?
    Je dirais « Le Colonel Chabert » avec Depardieu, Fanny Ardant et Fabrice Luchini. Déjà, le film est assez bon mais surtout elle est issue d’une nouvelle très courte de Balzac, vraiment trop courte, que j’avais moyennement appréciée. Un autre film que j’avais préféré à son livre d’origine c’est « le Troisième homme » de C. Reed, inspiré par un roman de G. Greene. Il y en a sûrement beaucoup d’autres, et des plus récents, mais ça ne me vient pas tout de suite à l’esprit.
  6. Quel genre ou auteur souhaiterais-tu découvrir ?
    Il y a plusieurs auteurs que je souhaiterais découvrir : Mario Vargas Llosa, Rabelais, Jane Austen, et beaucoup d’autres. Je souhaiterais aussi lire plus de philosophie mais le temps me manque, hélas.
  7. Quel est ton signe astrologique ? Trouves-tu qu’il te correspond ?
    Bélier mais je ne crois pas être une fougueuse autoritaire comme sont supposées être les femmes béliers. Mon tempérament est au contraire très calme.
  8. Y a-t-il un article de ton blog dont tu es fier/fière et que tu souhaiterais re-partager ici ?
    Oui, celui où j’annonçais ma dernière publication de décembre 2020, « La Portée de l’ombre » chez Rafael de Surtis.
    Voici le lien où vous pouvez le consulter : ici mon article !
  9. Quelle est ta saison préférée ?
    Le printemps, pour les arbres en fleur, les températures qui se radoucissent et les jours qui rallongent. J’aime la lumière.
  10. Si tu ne devais écouter qu’un seul artiste ou groupe, lequel choisirais-tu ?
    Je serais bien ennuyée car j’apprécie d’écouter des choses variées (classique, jazz, rock, variété) donc je ne sais pas trop quoi répondre. Disons : Bill Evans car il a joué avec énormément de musiciens différents, dans des morceaux aux ambiances très diversifiées, et il a participé à beaucoup de chefs d’œuvre.
  11. Quelle est ta lecture en cours ? L’apprécies-tu ?
    J’ai commencé « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen, que je projetais de lire depuis plusieurs années sans trouver le moment propice. Je l’apprécie plutôt, surtout pour le regard de Jane Austen sur ses personnages, le mélange d’ironie et d’affection.

Voici les onze blogueurs et blogueuses que je nomme pour la suite :

  1. Claude, du blog des livres un jour
  2. Eléonore du blog du Soir en été
  3. Céciloule du blog Pamolico
  4. Frédéric du blog La Culture dans tous ses états
  5. Mélie du blog Mélie et les Livres
  6. Ingannmic (Ingrid) du blog Book’ing
  7. Alain du blog Bibliofeel
  8. Marie, La Barmaid aux Lettres
  9. Madame lit
  10. Frédéric Perrot du blog Bel de Mai
  11. L’Heure de lire

Pour les onze questions je vais être très paresseuse et sans aucune imagination puisque je voudrais reprendre les mêmes que Katleen m’a posées car ce sont d’excellentes demandes et que j’ai bien aimé m’y confronter.

A vous de jouer.

Bientôt le Printemps des Artistes !

Comme je vous l’annonçais il y a quelques semaines, mon Défi « Le Printemps des Artistes » commence le 1er avril, dans deux jours exactement !

L’occasion est venue pour moi de vous rappeler le principe : il s’agit de lire et de chroniquer un livre où il est question d’un art (musique, peinture, sculpture, architecture, danse, bande dessinée, cinéma, etc.) ou dont le héros est un artiste (musicien, peintre, etc.)

Vous pouvez aussi voir et chroniquer un film répondant à cette description !

Vous trouverez sur Babelio sans difficulté des idées de lectures en cherchant « romans sur la peinture », « romans sur la musique », etc. donc je vous laisse chercher ce qui vous convient !

Et n’oubliez pas de me signaler vos articles en commentaires.

Voici le logo du Défi, conçu par Goran, que vous pouvez réutiliser sur vos blogs :

Logo du Défi

Quelques vacances pour La Bouche à Oreilles !

Chers lecteurs, il est temps pour moi de m’accorder quelques vacances.
Ce blog va tourner au ralenti durant les deux mois qui viennent.
J’ai programmé d’ores et déjà pour juillet-août quelques petits textes afin de vous faire patienter mais je ne serai pas présente sur la blogosphère ou très peu.
Ainsi, je risque de ne pas répondre à vos commentaires, ne vous vexez pas …
Retour parmi vous dès le 3 septembre !

Je vous souhaite à tous un bel été, calme, divertissant et plein de belles lectures !

Matin, d’Arthur Rimbaud

N’eus-je pas une fois une jeunesse aimable, héroïque, fabuleuse, à écrire sur des feuilles d’or, – trop de chance ! Par quel crime, par quelle erreur, ai-je mérité ma faiblesse actuelle ? Vous qui prétendez que des bêtes poussent des sanglots de chagrin, que des malades désespèrent, que des morts rêvent mal, tâchez de raconter ma chute et mon sommeil. Moi, je ne puis pas plus m’expliquer que le mendiant avec ses continuels Pater et Ave Maria. Je ne sais plus parler !

Pourtant, aujourd’hui, je crois avoir fini la relation de mon enfer. C’était bien l’enfer ; l’ancien, celui dont le fils de l’homme ouvrit les portes.

Du même désert, à la même nuit, toujours mes yeux las se réveillent à l’étoile d’argent, toujours, sans que s’émeuvent les Rois de la vie, les trois mages, le coeur l’âme, l’esprit. Quand irons-nous, par delà les grèves et les monts, saluer la naissance du travail nouveau, la sagesse nouvelle, la fuite des tyrans et des démons, la fin de la superstition, adorer – les premiers ! – Noël sur la terre !

Le chant des cieux, la marche des peuples ! Esclaves, ne maudissons pas la vie.

***
Matin d’Arthur Rimbaud, extrait d’une Saison en Enfer

Joyeux Noël à tous ! Joyeuses fêtes !

***

La Bouche à Oreilles en vacances


Eh oui, c’est l’été. Ce blog va donc tourner à un rythme très ralenti jusqu’au début septembre.
Durant les deux prochains mois, je publierai peut-être de temps en temps un poème, sans régularité, au gré de mes humeurs.
Je compte profiter de cette pause estivale pour lire des classiques, dont je vous parlerai sans doute à la rentrée.
Je vous laisse sur une photo de Lisbonne, où j’aimerais beaucoup aller, bien que ce ne soit pas encore programmé pour cette année.
A bientôt, bonnes vacances !

Sunshine Blogger Award

Merci à Eléonore qui m’a mentionnée pour ce Sunshine blogger Award !
Je réponds donc à ses onze questions :

1) Un livre plus marquant que les autres ?
Beaucoup de livres ont été importants pour moi, mais je crois que celui qui a le plus marqué ma jeunesse ce sont Les Oeuvres complètes de Rimbaud, que j’ai relues un nombre incalculable de fois.

2) Où iriez-vous, que feriez-vous à deux ?
Nous irions en Bretagne ou peut-être à Lisbonne ou encore en Andalousie. Nous discuterions à une terrasse de café …

3) Les trois choses que vous aimez faire dans votre quotidien ?
– Ecrire de la poésie le matin.
– Jouer du piano à midi.
– Recevoir le coup de téléphone de mon compagnon le soir.

4) Les quatre saisons de Vivaldi. Que vous inspire la musique classique ?
Dans mon enfance, mes parents en écoutaient et j’aimais bien. Après, j’ai préféré des musiques plus rock. Mais maintenant je suis revenue au classique. Par contre, j’aime essentiellement la période romantique et post-romantique. Les musiques plus anciennes m’ennuient.

5) Cinq choses et/ou personnes que vous chérissez.
Je vais en rester aux choses (je garde les personnes pour moi). J’aime le café, mon stylo, mon piano, ma bibliothèque, et mon ordinateur …

6) Et si votre vie était à refaire, aimeriez-vous changer votre destinée ?
Il y a des choses dans mon parcours qui ne me plaisent pas du tout, mais comme elles m’ont probablement conduite au point où j’en suis maintenant, et que je suis contente de ma vie présente, je ne sais pas …

7) Les sept merveilles du monde. Quelle est la merveille dans votre monde ?
Mon compagnon 🙂

8) Huit ou le chiffre de l’infini. Votre vie est éternelle, cela vous effraie-t-il ou non ?
Eternelle ça parait vraiment trop long. Mais si elle durait trois ou quatre cents ans ça me semblerait pas mal.

9) Neuf. La dernière chose (neuve) que vous ayez achetée.
Une paire de chaussures rose pâle, pour l’été.

10) Un souvenir de mes dix ans ?
Oui, je vivais jusque là en province, dans une maison avec un grand jardin, et nous avons déménagé à Paris. Je me souviens comme l’appartement me paraissait petit et comme la verdure me manquait, Paris me semblait tout gris.

11) Onze septembre 2001. Que faisiez-vous ce jour-là ?
J’étais au travail et mon chef a vu la nouvelle de l’attentat sur son ordinateur. Comme il y avait une télé dans un autre bureau, nous avons tous regardé les images. La plupart de mes collègues riaient en regardant les explosions (je le dis parce que c’est vrai). De mon côté, j’étais sur le point d’être virée et je n’allais pas très fort.

Chacun(e) peut reprendre ce tag selon son bon plaisir.
Et comme je suis très paresseuse, je pose les onze mêmes questions qu’Eléonore.