Personne de Pierre Boujut

Personne

On dira des choses merveilleuses
et personne n’écoutera.

On creusera des lacs
et personne ne se baignera.

On ouvrira des portes
et personne ne s’enfuira.

On offrira la vie
et le feu s’éteindra.

On fermera les yeux
et personne ne dormira.

Pour finir on partira
et personne ne pleurera.

On aura vécu en vain
mais les uns le sauront
et les autres tant pis.

J’ai trouvé ce poème au verso de la revue Le Coin de Table n°53 de janvier 2013.