Quelques uns de mes derniers haikus

Pourquoi ces fleurs
nommées pissenlits ? Chercher
des raisons bizarres.

***
Arbres et belles verdures
font peur à certains
– pollens de printemps.

***

Un pigeon tout gonflé
court derrière une pigeonne
au cœur de pierre.

***

Le magnolia nu
toutes ses fleurs à ses pieds
– effeuillage d’avril.

***
Petits cliquetis
sur les touches du piano,
les ongles trop longs.

***

Quelle différence
entre le zéphyr et la brise ?
L’arbre s’en balance.

***
Rien qu’à penser
au pèse-personne
sentir comme un poids.

***
Au mépris du printemps
Elles jonchent le sous-bois
les feuilles d’automne.

***

Harcèlement de rue :
se faire siffler par
un petit oiseau.
***

J’espère que ces quelques haikus printaniers vous auront plu, n’hésitez pas à me laisser vos appréciations !