Un poème d’amour en vers libres

J’ai écrit ce poème début 2011 – il a été publié en juin 2012 par la maison d’édition Le Nouvel Athanor dans Les Cahiers du sens de cette même année – un numéro consacré au thème du mystère.

Amour Noir

Je te préfère au bonheur
comme je préfère
le rouge au rose
les impasses aux ruelles
et le tango à la farandole.

Je te préfère à l’espoir
comme je préfère
l’éclair à l’arc-en-ciel,
le pavot à la marguerite,
et le bâton à la carotte.

Je te préfère à la raison
comme je préfère
l’adolescence à l’enfance,
Tantale à Sisyphe,
et le désespoir à la résignation.

Je te préfère à la vie
comme je préfère
le noir au gris,
la douleur à l’errance,
et les vacheries aux singeries.

Marie-Anne Bruch