Un peu de vacances pour La Bouche à Oreilles !

fontaine_treviCa fait assez longtemps il me semble que je n’ai pas pris de vacances, aussi je compte m’accorder un repos, sinon mérité en tout cas désiré 🙂
Comme à chaque fois que je délaisse un peu ce blog, je mets la photo de la fontaine de Trévi, mais n’en déduisez pas pour autant que je pars à Rome ou en Italie … pas du tout !
Prochain article d’ici une petite quinzaine de jours : disons, en gros, avec le printemps !

Petit aperçu de mes lectures actuelles :

– Un essai théorique sur la poésie : Sept poètes et le langage de G. Mounin – passionnant !

La nuit de l’Oracle de Paul Auster – un roman qui m’est tombé assez vite des mains mais que j’essaierai peut-être de reprendre. Un jour je crois que je laisserai définitivement tomber Paul Auster mais pour le moment je ne peux pas m’empêcher d’éprouver encore une sorte de fascination-répulsion-attraction bizarre …

– Le dernier numéro de la revue poétique Friches reçu cette semaine.

Arrivederci !

Publicités

Pour vous faire patienter

Cette première quinzaine d’août, j’ai un peu délaissé ce blog. Ce n’était pas tout à fait volontaire, et chaque jour je me disais « Aujourd’hui je vais écrire un article ! » et puis, le soir arrivait et je n’en avais pas écrit …
Bref, j’espère, chers lecteurs et followers, que vous ne m’en voudrez pas de cette paresse estivale qui, après tout, est assez banale !
Ce blog reprendra à un rythme plus soutenu vers le 20 ou 25 août.

Je vous laisse sur un sonnet écrit il y a un ou deux mois et qui, j’espère, vous fera patienter !

Ségur, 2001

J’habitais en ce temps un quartier morne et chic,
Mélange de bars lounge et d’échoppes désertes,
Des arbres projetaient leurs longues ombres vertes
Le long du boulevard à l’incessant trafic.

J’étais en couple alors et je coulais à pic,
Puisqu’aimer c’est souvent souffrir en pure perte,
Le chagrin m’épuisait et me rendait inerte,
Puis souffrir devenait une sorte de tic :

Nous passions chaque soir en querelles absconses,
Les mêmes arguments et les mêmes réponses
N’aboutissaient jamais qu’au même noir sommeil.

Tout le reste du jour, j’errais comme un fantôme
En mal d’amitié vraie, indifférente au dôme
des Invalides, dont l’or brillait au soleil.

***

La Bouche à Oreilles a trois ans !

Le lundi 15 juin La Bouche à Oreilles va « fêter » (si j’ose dire, car il n’y aura ni bougies ni gâteau …) ses trois années d’existence.
Une occasion pour moi de remercier les lecteurs qui me sont fidèles, ainsi que ceux qui ont la gentillesse de me laisser des commentaires !
Ce fut une année riche en découvertes poétiques et romanesques, comme par exemple : Jules Supervielle, Bohumil Hrabal, Les Vagues de Virginia Woolf, Siri Hustvedt, Michel Leiris, Thomas Bernhard, Georges Perros, Jacques Réda, Robert Desnos, Tawara Machi, et tant d’autres …
Non encore chroniquée ici, cette année 2014-2015 aura également marqué ma « rencontre » avec l’œuvre de Lydie Salvayre dont j’ai lu La Puissance des mouches en janvier et dont je lis actuellement Pas pleurer (Prix Goncourt 2014). Une œuvre impressionnante qui m’inspirera peut-être un article un de ces jours …

Petit bilan des 12 derniers mois :
Mes articles poésie ont, toujours, beaucoup plus de lecteurs que la catégorie romans.
Les trois articles qui ont eu le plus de lecteurs sont :
1) Les Soucis du ciel de Claude Roy (plus de 700 clics)
2) Sur Le bal d’Irène Némirovsky (plus de 650 clics)
3) Evadné de René Char (près de 500 clics)

On s’est connecté d’un peu partout pour visiter ce blog mais plus spécialement :
De France, des Etats-Unis, Belgique, Canada, Maroc, Suisse, Tunisie et d’Espagne.

Vous savez tout !

Je profite de cet article pour vous annoncer que je vais prendre quelques jours de repos : Donc pas de nouvel article sur ce blog pendant une dizaine de jours.

Petite pause de La Bouche à Oreilles

Bien que je n’aie pas de vacances en vue, j’ai décidé de m’accorder une semaine ou dix jours de pause !
Besoin de recharger les batteries et de faire un peu le vide …
Le rythme d’un ou deux articles par semaine n’est peut-être pas intensif mais, par moments, c’est un peu contraignant.

Prochain article dans environ dix jours, donc !

Je vous laisse sur une photo de Rome, où j’aimerais beaucoup retourner un jour.

 

fontaine_trevi

Anniversaire demain

bougieCe blog fêtera ses deux ans demain, c’est donc l’occasion de faire un petit bilan.
Ces trois-cents soixante cinq derniers jours, les articles qui ont été les plus lus sont :
* Les soucis du ciel de Claude Roy avec plus de six-cent-soixante vues.
* Le Bal d’Irène Némirovsky avec plus de 370 vues
* Trois petits recueils de Norge avec environ 250 vues.
* mon Poème d’Amour en vers libres avec 227 vues
* et Evadné de René Char avec 220 vues.
C’est donc, comme l’année dernière, la poésie du 20ème siècle qui suscite, de très loin, le plus d’intérêt.

 

Ce sont à peu près trois-cents personnes qui visitent chaque semaine La Bouche à Oreilles, avec une légère baisse depuis un mois.

 

Merci aux lecteurs, à ceux qui me suivent, et à ceux qui ont la gentillesse de me laisser des commentaires !

 

Ce blog continue – pas encore de vacances en perspective – en continuant à alterner la poésie et les romans.

Liebster Award

J’ai eu l’honneur aujourd’hui d’avoir été sélectionnée pour le Liebster Award par cicileartistica

Alors qu’est-ce que c’est?
Il a été crée pour promouvoir et faire découvrir des blogs qui ont moins de 200 abonnés sur Hellocoton ou Facebook. L’objectif est de se présenter un peu plus en détails et promouvoir d’autres blogs.

20140313-205906.jpg

En quoi ça consiste? Il faut : – mettre un lien vers le blog qui vous a choisi et tagué – donner 11 anecdotes sur soi – répondre aux 11 questions qui ont été posées par la blogueuse qui vous a nominé – et désigner 11 blogueuses nominées et leur poser 11 questions

Voici donc mes réponses aux questions qui m’ont été posées par cicileartistica:

1. Quelle est votre boisson chaude préférée?
Le café, mais j’essaye d’en boire un peu moins !
2. Quelle est la chanson que vous écoutez toujours depuis des années?
Le Baron Noir d’Arthur H. J’adore cette chanson !
3. Quel est votre objet fétiche?
Mes stylos de marque Pilot, V5, écriture fine !
4. Quel est votre animal préféré?
J’aime bien les hippocampes.
5. Quel est votre livre de chevet?
Je n’ai pas vraiment de livre de chevet. Mais le livre que j’ai lu le plus grand nombre de fois c’est Une saison en enfer de Rimbaud : une fascination !
6. Quelle est l’oeuvre d’un artiste qui vous a le plus touché, qui vous a le plus transporté?
Une œuvre pour piano de Maurice Ravel qui s’appelle Ondine, et qui fait partie du cycle Gaspard de la Nuit 
7. Quel est votre endroit préféré dans votre quartier ou dans votre ville?
J’aime beaucoup le quartier de Montparnasse.
8. Quel est votre truc pour vous détendre lorsque vous êtes stressé(e)?
Quitte à me répéter beaucoup, je vais répondre : Fumer !
9. Quel est le pays que vous rêvez depuis toujours de découvrir?
Sans doute la Chine ou le Japon !
10. Quel est le personnage (de livre, de film, connu etc) qui vous a le plus inspiré dans votre vie?
Désolée mais je ne vois pas !
11. Quel serait-le titre du roman qui raconterait votre vie?
J’écris actuellement un roman sur ma vie et il s’appelle Désordres

Les 11 anecdotes sur moi
1. Je pense reprendre des études un jour.
2. Je suis maladroite de mes mains sauf pour dessiner
3. Je bois au moins 10 cafés par jour.
4. J’aime la cuisine asiatique
5. J’avais commencé à apprendre le japonais, j’ai été régulière environ un an, et puis j’ai arrêté.
6. Je ne fais jamais de couture (cf. question 2 ! :-))
7. J’en suis toujours à acheter de la musique sur CD, je ne suis passée ni aux téléchargements ni aux mp3, mp4, etc. !
8. Je ne suis pas une femme à bijoux.
9. J’en suis restée aux photos argentiques, je ne sais pas me servir des appareils numériques (cf. question 7)
10. Je ne supporte pas la violence au cinéma, je ne vais pas voir les films déconseillés aux moins de 13 ans (bien que j’aie quelque peu dépassé l’adolescence !)
11. Depuis l’été dernier, j’apprends le modelage/sculpture, je fais de l’argile.

Les 11 questions que je pose (J’en ai piqué certaines à Bernard Pivot)
1. Quelle est votre boisson fraîche préférée? 2. Quel métier n’auriez-vous pas aimé faire ? 3. Quel est votre mot préféré dans la langue française ? 4. A quelle époque auriez-vous aimé vivre ? 5. A quel(s) jeu(x) jouez-vous ? 6. Quelle est la qualité que vous préférez (par exemple chez vos amis) ? 7. Quel était votre but en créant un blog ? 8. Si vous deviez écrire un livre, de quoi parlerait-il ? 9. Quelle œuvre d’art vous a le plus marqué ? 10. Dans quel domaine aimeriez-vous être doué ? 11. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?

J’ai finalement réussi à trouver onze blogs ayant moins de 200 abonnés !

Les 11 blogueurs sont :
 C’est tout vu, tout lu  ?
L’impermanence n’est pas un rêve
Cuneipage
Colors and Pastels
Les livres de Camille
Le vent qui souffle
Mon Café Lecture
Biancat’s Room
L’heure d’Abraxas
La Vie d’un Bipolaire
Et Le blog de Sally Helliot

Centième article : La Bouche à oreilles a un an !

Aujourd’hui, 15 juin 2013, La Bouche à oreilles fête sa première année d’existence et c’est l’occasion de faire un petit bilan de ce blog …
Mes articles phares sont toujours les mêmes qu’il y a six mois : Trois petits recueils de Norge avec 268 vues, mon poème d’Amour en vers libres (199 vues), Sur le bal d’Irène Némirovsky avec 128 vues, Les Grenades de Paul Valéry (109 vues) et ma page de Présentation (80 vues) … au total, et pour l’ensemble de mes articles mon blog aura été visité cinq mille cinq cents fois environ.
C’est, comme il y a six mois, les articles poésie qui attirent le plus de visiteurs, mais aussi mon article peinture consacré à Berthe Morisot au Musée Marmottan.

Parmi les termes insolites ou amusants tapés sur google pour me trouver je peux citer « norge boum », « oreille lourde dialogue », « bouche en barque », « poème d’amour avec une bouche dans le ciel », « poème pour joindre arriver à joindre les deux bouts », « poème asmathique  » (sic) « , « histoire de la poste de boucher à oreille », « tiens c’est une girafe »…

On s’est déjà connecté de presque tous les pays du monde sur La Bouche à Oreilles : de France bien sûr, mais aussi, par ordre de fréquence : de Belgique, d’Espagne, des États-Unis, du Canada, de Suisse, du Maroc, de Tunisie, de Turquie, d’Italie, d’Algérie, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de Côte d’Ivoire. Parmi les pays très lointains, on m’a déjà rendu visite de Malaisie, de Thaïlande, du Pérou, d’Haïti, du Japon, etc.

Je tiens à remercier tous ceux qui me suivent pour leur fidélité !
Je remercie aussi Christian de arbrealettres et Lelius des Perles d’Orphée pour leurs commentaires et leur gentillesse !

Cinquantième article de la Bouche à Oreilles

Ce 15 décembre La Bouche à Oreilles fête à la fois ses six mois d’existence et son cinquantième article.C’est l’occasion de faire un petit bilan :
La Bouche à Oreilles marche mieux que mon blog précédent puisque je compte aujourd’hui plus de mille-huit cent visites, avec cette semaine une moyenne de quatorze vues par jour. C’est peu comparé à d’autres mais c’est beaucoup compte tenu de mes sujets et thèmes.
Les articles qui ont, de loin, le plus de succès sont :
1) Celui sur les petits recueils en prose de Norge – comme quoi l’humour plait toujours au plus grand nombre.
2) Celui sur Le Bal d’Irène Némirovsky – grâce aux nombreux collégiens qui l’étudient en classe.
3) Mon poème d’amour en vers libres – les poésies d’amour étant toujours très attractives.
Sans surprise par rapport à mon blog précédent, les articles de la catégorie poésie sont beaucoup plus visités que les autres, et aussi beaucoup plus recherchés sur google, ce qui devrait me rendre optimiste sur l’avenir de la poésie contemporaine mais me laisse plutôt dubitative étant donné ce que je sais de l’état des revues et des éditions.
Parmi les poètes très recherchés je citerai à côté de Norge : Michel Houellebecq, Thierry Roquet, Jacques Charpentreau, et Guy Goffette. A mon grand regret, les femmes poètes, auxquelles ce blog accorde une grande importance, sont délaissées par les lecteurs.
Par contre, une de mes satisfactions est que mon investigation de la littérature japonaise semble intéresser les visiteurs, de même que l’incursion que j’ai tentée dans le domaine théâtral avec Bernard-Marie Koltès, et que je compte poursuivre.

Je profite de cet article pour remercier Christian, le « passeur de mots » du blog arbrealettres pour ses commentaires réguliers.

La Bouche à Oreille est de retour : et c’est ici !

Il se trouve que, par une erreur de manipulation dans les réglages de WordPress, mon ancien blog, laboucheaoreille, a été supprimé de la Toile …
N’ayant pas la possibilité de recréer ce blog sous son ancien nom (ou du moins la fonctionnalité semble m’échapper), je le recrée aujourd’hui sous le nom La Bouche à Oreilles … j’aurai donc gagné une ou plusieurs oreilles dans cette affaire : espérons que cela soit de bon augure !
Je vais recopier ici prochainement quelques uns des anciens articles qui m’avaient attiré quelque intérêt et que, par le plus grand des hasards, j’avais conservés sur mon ordinateur.
Mais, pour ceux qui me connaissent déjà : n’ayez nulle inquiétude, de nouveaux sujets et de nouveaux articles verront le jour dans les semaines qui viennent.
Pour ceux qui ne me connaissent pas encore : sachez juste que ce blog sera consacré à la littérature : romans, nouvelles, mais aussi et surtout poésie – ma grande passion. Bien d’autres sujets culturels trouveront également leur place : peinture, cinéma, voire musique … et je me reconnais toujours dans l’expression « Bric à Brac culturel » qui était la devise de mon ancien blog.

Bonne lecture sur La Bouche à Oreilles !