Des Poèmes de Jean-Claude Tardif sur la couleur noire

Couverture chez Editinter

Ces Poèmes sur la couleur noire sont extraits du beau recueil « Noir suivi de Métamorphose du corps noir » publié chez éditinter poésie en décembre 2019.
Les textes sont accompagnés par des peintures de Jean-Michel Marchetti, dans des nuances de noirs plus ou moins mats ou intenses.

Note sur le poète

Jean-Claude Tardif naît à Rennes en 1963, dans une famille ouvrière.
Polygraphe, certains de ses textes ont été traduits en allemand, espagnol, italien, portugais…
Il a publié dans de nombreuses revues tant hexagonales qu’étrangères et est présent dans plusieurs anthologies consacrées à la poésie contemporaine.
Revuiste, il créa la revue Le Nouveau Marronnier (1985-1991).
Il dirige depuis 1999 la revue A l’Index. Parallèlement, il a animé de 1997 à 2013 les rencontres-lectures « Le Livre à dire » où il a reçu des écrivains et des artistes d’aujourd’hui, tant français qu’étrangers.

**.

Page 12

Noir

Facile à épeler
à prononcer

pour tout dire
monosyllabique

pourtant
que de profondeur

**

Page 31

Un corps noir ;

substrat de lumière
ou agrégat d’obscurité

Les planètes
tournent autour de la question

l’œil parfois
s’y perd

**

Page 44

La nuit
le corps est-il
plus loin que lui-même

est-il ailleurs

en périphérie
des rêves qui l’habitent

**

J’ai lu ce recueil dans le cadre de mon « Printemps des artistes » de 2022, puisque ces poèmes évoquent une couleur et s’enrichissent de peintures.

Poster un commentaire

16 Commentaires

  1. J’aime beaucoup ces poèmes sur le noir.
    Merci Marie-Anne, et bonne journée.

    Réponse
  2. Intéressant ce recueil de poésie sur le noir, , merci Marie-Anne !

    Réponse
  3. Ce troisième poème est assez fascinant je dois dire. De l’ordre du voyage astral, expérience sans fondement scientifique mais que certains semblent avoir réellement vécue. Autrement dit : une zone obscure du savoir.
    Merci pour ce partage Marie-Anne.

    Réponse
    • Oui, il faut dire que le monde du rêve et de l’inconscient reste assez obscur. On peut aussi y voir un voyage astral, et cette couleur cache aussi la magie noire, les sciences occultes… Merci Prince Ecran Noir, bonne soirée 🙂

      Réponse
  4. J’aime bcp cette écriture dépouillée, essentielle ! Je note !

    Réponse
  5. Merci Marie-Anne pour la découverte….

    Réponse
  6. Merci Marie-Anne pour ces découvertes poétiques chaque semaine🙏

    Réponse
  7. Etonnamment gais ces poèmes sur le noir. Merci Marie-Anne !

    Réponse
    • Oui, ils ne sont pas du tout lugubres 🙂 Pleins de vie au contraire. Et même de lumières comme dirait le peintre Soulages. Merci Danielle et très bon week-end à toi 🙂

      Réponse
  1. Bilan du « Printemps des Artistes  d’avril à juin 2022 | «La Bouche à Oreilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :