Deux de mes derniers Poèmes en Prose

photo de la revue

Ces deux poèmes ont été publiés dans la belle revue annuelle Des Cahiers du Sens, éditée par Le Nouvel Athanor, sous l’égide de Jean-Luc Maxence et Danny-Marc.
Ce nunéro de 2020 marquait le trentième anniversaire de cette revue et abordait le thème du Silence.
J’ai cru comprendre que Le Nouvel Athanor cesserait son activité avec cette parution, ce qui m’attriste un peu, même si je suis contente d’avoir pu partager un petit bout de cette aventure avec eux.

**

Le fait accompli

Le temps avance et nous emmène pas toujours avec lui. Restés en arrière, nous le regardons se diriger vers notre fin en nous demandant s’il est vraiment la peine de le rejoindre. Lui ne nous attend pas, son pas se fait au contraire plus pressé, plus sonore. Son pas continue à résonner dans nos têtes comme un glas urgent, jusqu’au bout du voyage. Bientôt, nous ne pourrons plus le rattraper et nos vies auront tout à fait versé dans le fossé de nos incuries et de nos poèmes en queue de poisson.

**

Paysage Amoureux

Le soleil ouvre à peine la paupière, les nuages font bande à part et je regarde ailleurs.
Le matin n’est pas encore sorti de mon lit et l’aube démaquille l’horizon sans ménagements.
Ton absence est d’autant plus pesante que ta présence est légère.
Ton silence est lumineux, ta parole éclairante.
Ton amour me porte et me simplifie le monde sans le rétrécir.
Ton amour dénoue les lacets imbriqués de la mélancolie et de l’effroi.
Nul besoin de magie blanche, de sacrifice aux lunes rousses ou d’incantations cryptées, il me suffit de me dédoubler parfois en ton cœur.

MARIE-ANNE BRUCH

**

Poster un commentaire

12 Commentaires

  1. J’aime beaucoup Paysage Amoureux et l’autre poème aussi d’ailleurs…

    Réponse
  2. Pour moi, je préfère le premier…👏

    Réponse
  3. J’aime bien les deux.
    Et bravo pour l’image du pas du temps qui sonne le glas !
    Bonne journée Marie-Anne.

    Réponse
  4. Deux bien beaux poèmes ! 🌹

    Réponse
  5. Le poème en queue de poisson entend le chant de la sirène…Nous sommes mercredi midi, et la sirène s’essaye, à retrouver la voix qu’elle avait, avant… lorsque c’était pour elle que les bateaux faisaient naufrage…
    Le deuxième est simplement sublime.(pour moi).

    Réponse
  6. Dans « Le fait accompli » j’entends la sonorité du temps, tout à coup très perceptible en te lisant, et « Paysage amoureux » est beau à couper le souffle. J’ai beaucoup aimé.
    Merci Marie-Anne

    Réponse
  7. J’adore le deuxième… merci pour cette envolée poétique.

    Réponse
  8. Quel beau poème de ta part Marie-Anne ! Tu peux être fière d’avoir participé à cette aventure. Je n’ai jamais lu autant de poèmes de qualité que depuis que je visite ton blog. Merci et bon weekend à toi 🙂

    Réponse
  9. Michel B.

     /  27 septembre 2020

    J’ai une grande préférence pour le second : il est très beau et sonne très juste, je trouve.
    Bonne journée !

    Réponse
  10. J’apprécie particulièrement Paysage amoureux. L’émotion est au rendez-vous 😊

    Réponse
  11. J’aime le dédoublement amoureux du deuxième poème, son horizon qui se degage et laisse entrevoir de lendemains radieux.

    Réponse
  12. Merci Marie Anne 🙏
    Il m’est impossible de choisir, les deux poèmes me touchent, tes mots me bouleversent à chaque fois.

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :