Des poèmes parus dans le numéro 87 de Traction-Brabant

Le numéro 87 de la revue poétique trimestrielle Traction-Brabant, dirigée par le poète et éditeur Patrice Maltaverne, est paru le 21 février 2020, et c’est avec un peu de retard que j’en rends compte ici.
Beaucoup de ses poèmes ont retenu mon attention, voici trois d’entre eux.

**

L’homme cerf-volant

Le regard porté par un fil
Au bout duquel dansaient
Ici et là
Les couleurs d’une liberté
Avortée de l’aube
De rêves taillés dans
Les veines de l’enfance
A le voir, avancer le pas
Chaloupé, la bouche
Engloutissant le ciel
Habité, d’une
Etrange fougue
Bousculant les passants
Car le vent, le vent
Tournait vite
On se demandait, qui
De l’homme ou du cerf-volant
Tenait l’autre
Vivant

Marine Giangregorio

**

Trop Tard

J’ai vu de grandes eaux se répandre
sur des cercueils encore ouverts
alors
ils se changeaient en barques
et se perdaient dans une errance
inconcevable
quand les linceuls devenaient voiles
prenaient le vent et la même direction
égales dans la fuite
égales dans le temps
nul prêche à bord
nulle pêche au bord
les morts rigolaient
d’avoir encore pour un temps
un destin
mais il était beaucoup trop tard
il aurait fallu bien avant
tuer les machines

Daniel Birnbaum

**

Je te regarde nager au loin
Peut-être devrais-je partir – Maintenant
Suspendre le bonheur
Sur cette plage aveuglante, pour toujours ?
Qu’est-ce qui serait le plus lâche

Pierre Gondran, dit Remoux

Poster un commentaire

16 Commentaires

  1. Très sympa…

    Réponse
  2. Trop tard une émotion d’un coup ! Pouvoir des mots ♥️ Merci pour ce retour

    Réponse
  3. Le poète se pose beaucoup de questions…qu’au fil du vent, de l’eau, du temps tu nous transmets avec intérêt, passion sans doute. Merci.

    Réponse
    • Oui, j’aime diffuser les poèmes que je lis de ci de là 🙂 Et je trouve important de faire mieux connaître les revues poétiques qui font un travail essentiel. Bonne soirée Pat, merci pour ta lecture et tes mots !

      Réponse
  4. arbrealettres

     /  21 septembre 2020

    Toujours un plaisir
    une autre langue poétique
    un autre regard avec presque toujours
    si on est bien à l’écoute
    quelque chose qui s’allume en nous
    pas toujours explicable
    comme un .. parfum ?
    Merci de partager Marie Anne
    Belle journée
    Ch.

    Réponse
    • C’est vrai que les mots ont une couleur et un parfum. Ils ont aussi une musique. En tout cas, ils ont un effet sur nos vies, sur nos coeurs.
      Belle journée Christian ! Malgré l’automne un peu frais !

      Réponse
  5. Gatien

     /  23 septembre 2020

    Aaah, Traction-Brabant ! Une chouette revue, à la forme volontairement très « fanzine », et dont les poèmes sont souvent très accessibles (pour moi, c’est une grande qualité) ! Et par ailleurs, l’humour est particulièrement présent !
    Quant aux 3 poèmes retenus, j’aime bien, avec une préférence pour « L’homme cerf-volant » 🙂

    Réponse
    • Bonjour Gatien, ça me fait plaisir de te lire après cette longue absence. J’espère que tu vas bien ?
      Oui, Traction-Brabant est une revue très agréable ! On ne s’endort jamais en la lisant, contrairement à d’autres 🙂 Moi aussi, je trouve « l’homme-cerf-volant » très bien, ça fera plaisir à la poète qui est blogueuse sur WordPress et passe parfois par ici !

      Réponse
  6. Le poème de Daniel Birnbaum est très beau. Bel après midi à toi Marie-Anne 🙂

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :