Deux poèmes de Marie-Claire Bancquart

L’anthologie Toute minute est première rassemble des textes choisis parmi les huit derniers recueils de Marie-Claire Bancquart, depuis 2005. Ce recueil se clôt avec les tout derniers poèmes qu’elle a écrits, et qui datent de novembre 2018.
Marie-Claire Bancquart, née en 1932, est décédée en février 2019.

***

Oui, j’ai coulé
pas tout à fait au fond
mais en totale absence.

Des murs anonymes.
Des draps jaunes marqués « Assistance publique ».
Ils ne me disaient rien : je savais encore épeler, mais non lire.

Des gens m’irritaient tout autour, ces grands insectes tourmenteurs, trop vifs.
Sous ma peau nourrie par des tubes
ils s’en donnaient : tubes, piqûres …

J’apprenais que la mort n’était pas facile.

***

Pourtant l’amour
se conforme à l’amour.
Il n’est couple d’oiseaux qui ne ressemble au nôtre.
Et du haut de leur toit, ils nous regardent
avec un rayonnement,
ils évoquent le temps où les bêtes parlaient,
leur parlaient à eux, les oiseaux,
tandis que se taisaient les hommes,
maintenant si bavards.
Il nous faudrait connaître le monde par leurs pépiements
si confidentiels à présent
que nous ne les déchiffrons pas.
Nous resterions assis sous leurs arbres,
et les écouterions comme les enfants
écoutent le maître.
Notre silence,
et la sûreté de leur pépiement
nous aiderait à vivre.

***

Toute minute est première est paru aux éditions du Castor Astral en 2019.

Poster un commentaire

20 Commentaires

  1. Le second est extraordinaire de tendre lucidité…
    bonne journée Marie-Anne

    Réponse
  2. Merci Marie-Anne de ce partage. Deux poèmes totalement différents, avec le premier sur un sujet difficile, où on n’a pas trop le choix, des images qui nous viennent à sa lecture et le second plus évocateur, plus lyrique, plus propice à faire aller notre imagination.
    Très belle journée à toi.

    Réponse
    • Oui, les deux poèmes évoquent des émotions opposées. Le premier, l’angoisse et la solitude. Le deuxième, le bonheur amoureux … Les deux m’ont touchée, chacun à sa manière. Belle journée Jean-Louis !

      Réponse
  3. Le premier est très évocateur. En quelques mots, une foule d’images, de sensations assez terribles émergent. Puissant.
    Bonne journée Marie-Anne.

    Réponse
  4. Des sélections de poèmes toujours extrêmement intéressants…

    Réponse
  5. Ce sont deux sublimes poèmes. De belles images d’amour, de mort, de vie… Merci de me faire découvrir cette poétesse.

    Réponse
  6. Elle avait la curiosité pour ce qui nous échappe, elle posait les bonnes questions sans trop intellectualiser et la simplicité (presque naïve) reste toujours la meilleure façon de vivre et… de plaire.

    Réponse
  7. Au risque de me répéter Marie-Anne, la lecture du premier poème est poignant, terrible par les mots, tandis que le second c’est la joie, la communication de l’amour! Bonne soirée Marie-Anne ツ

    Réponse
  8. Les deux textes sont très forts émotionnellement, surtout le premier d’ailleurs. J’aime beaucoup. Passe un excellent weekend Marie-Anne, merci pour ce beau partage tout en poésie 🙂

    Réponse
  9. Pure depression pour le premier et intime pour le second, si évocateurs les deux!

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :