Quelques poèmes d’Yves Barré

Ces poèmes sont parus chez Polder (numéro 180) dans le recueil Quasi-poèmes, qui date de 2018.

***

Désert

Plus une seule branche
à cent pieds à la ronde ;
l’oiseau a dû se percher
sur un peu d’air
oublié là.

***

Une malpolie

Bien qu’elle entre chez toi
sans frapper
tu restes au tapis.

La mort ne prend
pas de gants.

***

Coloriste

A force de peindre
des couchers de soleil,
il n’avait plus
dans ses tubes
qu’un coin de ciel bleu.

***

Un futur proche

Je ne sais pas
ce qui m’attend
mais
ce qui m’attend
ne sait pas non plus
qu’il va devoir
composer avec moi.

***

Poster un commentaire

26 Commentaires

  1. Le second me rappelle
    AH
    J

    Réponse
  2. Je l’ai sur la langue, merci Marie-Anne….

    Réponse
  3. C’est très beau…

    Réponse
  4. Belle découverte… Merci 😊

    Réponse
  5. Court, clair et percutant avec une dose d’humour…J’aime cette découverte.Merci.

    Réponse
  6. J’aime beaucoup « Coloriste » et « Un futur proche », c’est très bien pensé! Bonne journée Marie-Anne ツ

    Réponse
  7. arbrealettres

     /  27 septembre 2019

    Merci pour la découverte 🙂
    Belle journée d’automne Marie-Anne 🙂

    Réponse
  8. lanefauxmillerunes

     /  27 septembre 2019

    j’aime beaucoup ces petits poèmes pleins de finesse . Merci du partage

    Réponse
  9. J’aime beaucoup « un futur proche », un tantinet aphoristique.

    Réponse
  10. Merci Marie-Anne pour ce partage.
    J’ai aimé particulièrement le dernier, « un futur proche ».
    Très bionne journée à toi.

    Réponse
  11. Merci pour ces mots !

    Réponse
  12. Ryo Anthony

     /  30 septembre 2019

    Apparemment, il n’y a pas la place pour émettre la moindre (et petite) réserve sur un texte, qui dénoterait dans ce concert de louanges. Dommage… Je n’ai pas eu l’impression d’avoir été outrageusement critique…

    Réponse
    • Je ne sais pas, je n’ai pas reçu votre commentaire ou on ne me l’a pas signalé. Quelle était votre critique ?

      Réponse
    • Mais si vous voulez seulement me faire part de votre aigreur parce que je refuse de vous donner mon adresse postale, ce n’est pas la peine de vous fatiguer. Ici c’est mon blog et je fais ce que je veux.

      Réponse
  13. les mots d’Yves Barré sont drôles, tendres, colorés.. Merci, douce soirée

    Réponse

Répondre à laboucheaoreille Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :