Deux poèmes de Dylan Thomas


Ces poèmes sont extraits du recueil Vision et Prière (et autres poèmes) du poète gallois Dylan Thomas (1914-1953), dans une traduction d’Alain Suied, chez Poésie Gallimard.
Comme souvent, je ne choisis pas les poèmes les plus célèbres, mais je publie ceux que je préfère.

Cet amour – je le surestime peut-être
Faisant de n’importe quelle femme une déesse
Aux cheveux et aux dents admirables,
Et de ses gestes vides un monde de signification,
Et de son sourire, la fidélité même,
Et de sa moindre parole
l’immortalité.
Je suis trop gai peut-être,
Trop solennel, insincère,
Noyé dans mes pensées
Affamé d’un amour que je sais vrai
Mais trop beau.
Trop d’amour affaiblit,
Tous mes gestes
Dérobent mes grandes forces
Et les offrent
A ta main, à ta lèvre, à ton front.

Décembre 1930

***

Jadis c’était la couleur du dire

Jadis c’était la couleur du dire
Qui inondait ma table sur le versant le plus laid d’une colline
Avec un champ chaviré où une école se tenait, tranquille
Et un carré noir et blanc de filles s’y répandait en jeux ;
Les doux glissoires du dire je les dois détruire
Pour que les noyés enchanteurs se relèvent pour chanter comme coq et tuer.
Quand je sifflais avec des gamins joueurs à travers le parc du réservoir
Où la nuit nous lapidions les froids, les niais
Amants dans la boue de leur lit de feuilles,
L’ombre de leurs arbres était mot à plusieurs obscurités
Et lampe d’un éclair pour les pauvres dans la nuit ;
Maintenant mon dire doit me détruire,
Et je déviderai chaque pierre comme un moulinet.

***

Article précédent
Poster un commentaire

12 Commentaires

  1. lanefauxmillerunes

     /  24 juin 2019

    Le second est vraiment très particulier ; d’une trame assez hermétique … à lire et relire

    Réponse
    • Hermétique, oui, moi aussi à la première lecture j’étais un peu déroutée 🙂 Mais la poésie est aussi là pour nous bousculer …

      Réponse
      • lanefauxmillerunes

         /  25 juin 2019

        oui c’est pour cela qu’il est bon de persévérer et de dépasser certaines limites à nos logiques personnelles pour appréhender la poésie … et se laisser bousculer , chavirer , emporter …

      • C’est vrai, certains styles demandent un peu d’efforts de la part des lecteurs, ils ne dévoilent pas leurs beautés tout de suite.
        Bonne journée à vous !

  2. Le second ouvre sur bien plus d’espaces. Il en émane un sens autrement plus profond, que la vie dans son langage poétique où la métaphore rayonne, aborde.
    Merci Marie-Anne.

    Réponse
    • Le second est certainement plus dense et plus complexe, mais la simplicité du premier me touche également, même si l’expression est moins sophistiquée …

      Réponse
  3. Je ne rechigne pas au premier, ce sont les forces auxquelles le second conduit qui m’ont retenu en préférence. Et je t’avoue ignorer cet auteur, c’est donc une émotion sans références que j’ai ressenti., Marie-Anne.

    Réponse
    • Je comprends bien 🙂 Je me réjouis que ce deuxième poème t’ait intéressé et/ou touché ! Merci de ta lecture et de tes mots !

      Réponse
      • Bonne soirée Marie-Anne je suis toujours et plus je vieillis en relation avec ce qui sonde et fouille au sens de l’origine
        Le goût de la pierre qui sait de quoi elle parle.

      • Le goût de la pierre et « le dire qui doit nous détruire » m’avaient remuée. Bonne soirée Niala l’oiseau bleu !

  4. arbrealettres

     /  25 juin 2019

    Chic!! Pas publiés je crois
    https://arbrealettres.wordpress.com/tag/(Dylan-Thomas/
    Bonne fin de journée Marie-Anne .. A L’OMBRE!! 😉
    Amicalement
    Christian

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :