Deux poèmes de Francis Ponge, extraits du Parti Pris des Choses

J’avais lu ce livre quand j’étais étudiante et je l’ai relu la semaine dernière avec beaucoup de plaisir.
Je vous propose de lire (ou relire) L’huître et le cageot, qui sont parmi mes préférés.
Le Parti Pris des Choses est le recueil de Ponge le plus connu, il a été publié la première fois en 1942, il est disponible chez Poésie/Gallimard.

Le Cageot

A mi-chemin de la cage au cachot, la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie.
Agencé de façon qu’au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne sert pas deux fois. Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses qu’il enferme.
A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l’éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, ahuri d’être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques, – sur le sort duquel il convient toutefois de ne s’appesantir longuement.

***

L’Huître

L’huître, de la grosseur d’un galet moyen, est d’une apparence plus rugueuse, d’une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C’est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l’ouvrir : il faut alors la tenir au creux d’un torchon, se servir d’un couteau ébréché un peu franc, s’y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s’y coupent, s’y cassent les ongles : c’est un travail grossier. Les coups qu’on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d’une sorte de halos.
A l’intérieur l’on trouve tout un monde, à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d’en-dessus s’affaissent sur les cieux d’en-dessous, pour ne plus former qu’une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l’odeur et à la vue, frangé d’une dentelle noirâtre sur les bords.
Parfois très rare une formule perle à leur gosier de nacre, d’où l’on trouve aussitôt à s’orner.

****

Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Alain J

     /  3 mai 2019

    Merci pour la présentation du Parti pris des choses. J’étais passé à côté lors de sa lecture.

    Réponse
    • Ce n’est pas une poésie facile, c’est vrai, et son côté matérialiste ne plait pas forcément à tout le monde … Il y a malgré tout de belles pages sur les objets banals du quotidien …

      Réponse
  2. On ne s’en lasse pas ! Merci !

    Réponse
  3. lanefauxmillerunes

     /  4 mai 2019

    lu aussi dans ma jeunesse et fascinée à l’époque par cette poésie des choses, je me souvenais plutôt bien du cageot . Je me souviens avoir écrit deux textes à la manière de Francis Ponge; il ne m’en reste que les titres ( La clé ; L’accordéon et l’harmonica ) . merci pour ce partage !

    Réponse
    • Je trouve aussi qu’après la lecture de Ponge on regarde les objets autour de soi avec un regard neuf – c’est une poésie qui vous ouvre les yeux.

      Réponse
  4. J’ai interrogé plusieurs élèves sur le Cageot pour les oraux du bac de français, il y a quelques semaines! J’aime vraiment ce recueil du Parti pris des choses qui est bien plus riche qu’il n’y parait. Mais les élèves ont du mal…
    L’huître est un souvenir cher des années à la fac: mon prof se catastrophait de la disparition de l’accent circonflexe, et disait que l’huître de Ponge ne s’ouvrirait plus jamais sans l’accent circonflexe!

    Réponse
    • Oui, c’est un recueil qui n’est sans doute pas très facile à lire pour des adolescents, mais je crois qu’il mérite de faire un petit effort de concentration et peut-être qu’on l’apprécie davantage à l’âge adulte … Moi aussi je préfère l’huître circonflexe 🙂

      Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :