Deux poèmes d’Ito Naga

Ces deux poèmes sont extraits du recueil Iro mo ka mo, la couleur et le parfum paru chez Cheyne éditeur en 2010 dans la collection Grands Fonds.

Ito Naga est astrophysicien. Il a travaillé à la NASA et à l’agence spatiale européenne. (Source : Note de l’éditeur)

***

Elle était restée interdite. Le professeur lui avait posé une question : « Pouvez-vous préciser votre pensée ? » et non, elle ne pouvait pas. Elle avait compris quelque chose qu’elle ne pouvait exprimer avec des mots.

Cette chose qu’elle avait comprise était devenue personnelle. Les mots ne collaient plus dessus comme la neige ne colle pas sur certains matériaux.

Pourtant cette chose s’était révélée précisément sous l’effet des mots. C’est donc de cette étrange salade qu’émerge notre compréhension du monde ?

Peut-être en lisant ce qui précède comprenez-vous mieux qu’avec les explications que je pourrais donner.

Je croyais que, pour les Japonais, appuyer le poing sur la tempe droite puis ouvrir brusquement la main signifiait « avoir une idée lumineuse » mais pas du tout. Cela signifie « Quel idiot (kuru kuru pa) ! ».

C’est à toi qu’on a fait ce geste ?

***

« Cinq minutes suffisent au Japonais pour se préparer à un long voyage » écrivait Lofcadio Hearn « et son bagage tiendrait dans un mouchoir ». Un siècle plus tard, le Japonais assis à côté de moi dans l’avion part en Espagne avec pour tout bagage un petit sac de cuir.

Ils n’aiment pas faire de stocks, ni voir la poussière s’accumuler sur les choses. Certains utilisent un simple morceau de tissu carré pour faire un sac (furoshiki) qu’ils replient ensuite dans leur poche.

De quelqu’un qui exagère, on dit qu’il « étale son furoshiki ». Comme s’il voulait donner l’impression qu’il contient beaucoup de choses.

Mon voisin dans l’avion parle un peu français, mais les liaisons lui font peur. Dire « C’est-un-enfant » lui fait peur. De petites paniques dont il rit lui-même.

Pour décrire là où il habite, il dit seulement que l’air y est pur.

Pour indiquer qu’il fait beau, ils disent que le ciel est haut.

***

Publicités
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Bon jour,
    Il y a, à une certaine époque, ce genre de bagage dans nos contrées avec cette expression : « faire son baluchon » et baluchon : « Petit paquet enveloppé dans une pièce d’étoffe nouée aux quatre coins et contenant en général des effets personnels » … 🙂
    Voilà, voilà
    Max-Louis

    Réponse
    • Bon jour,
      Vous avez raison, j’ai déjà entendu « baluchon » avec ce sens. L’auteur n’y a visiblement pas pensé. En tout cas, ça existe encore chez les Japonais 🙂
      Merci de ces précisions lexicales !

      Réponse
  2. Très intéressante cette forme poétique… Merci pour la découverte.

    Réponse
    • Oui, c’est une forme originale, proche du poème en prose. Et l’aller-retour fréquent entre langue française et langue japonaise est agréable.

      Réponse
  3. Étonnante forme poétique, qui sort de l’ordinaire, ou plutôt y pénètre de plein pied pour y débusquer des anecdotes et observations. Très joli en effet.

    Réponse
  4. Seule la poésie peut nous montrer l’espace intersidéral et incommensurable des rêves qui mijotent dans nos têtes. La poésie brise les glaces du silence et rapproche l’espèce humaine.
    Ravi de vous lire, même si je vous lisais déjà parfois, en passant,

    Réponse
    • Je suis contente que mon blog vous plaise !
      Vous avez raison, la poésie a un effet réconfortant et nourrissant dont on ne saurait se priver !
      Ravie de cet échange avec vous ! Merci !

      Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :