Quelques uns de mes derniers haikus

Pourquoi ces fleurs
nommées pissenlits ? Chercher
des raisons bizarres.

***
Arbres et belles verdures
font peur à certains
– pollens de printemps.

***

Un pigeon tout gonflé
court derrière une pigeonne
au cœur de pierre.

***

Le magnolia nu
toutes ses fleurs à ses pieds
– effeuillage d’avril.

***
Petits cliquetis
sur les touches du piano,
les ongles trop longs.

***

Quelle différence
entre le zéphyr et la brise ?
L’arbre s’en balance.

***
Rien qu’à penser
au pèse-personne
sentir comme un poids.

***
Au mépris du printemps
Elles jonchent le sous-bois
les feuilles d’automne.

***

Harcèlement de rue :
se faire siffler par
un petit oiseau.
***

J’espère que ces quelques haikus printaniers vous auront plu, n’hésitez pas à me laisser vos appréciations !

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

27 Commentaires

  1. j’aime beaucoup le 4e (le magnolia) et le 6e (zéphir et brise) mais ça ne veut pas dire que les autres me déplaisent 🙂

    Répondre
    • Merci beaucoup ! J’avais arrêté d’écrire des haikus pendant quelques mois et puis la beauté du printemps a réveillé l’inspiration 🙂

      Répondre
  2. Gatien

     /  17 avril 2017

    Ma préférence va au « magnolia », pour son pouvoir évocateur, mais aussi pour sa forme très classique.
    Ensuite, même s’ils sont moins classiques, les haïkus que j’apprécie le plus sont « le zéphyr et la brise » et le « petit oiseau » car ils m’ont bien surpris, avec à chaque fois une chute au dernier vers 🙂
    Bref, le hasard fait que mes préférences sont assez proches de celles de « Carnetsparesseux » ^^

    Répondre
  3. Oui, le magnolia est mon préféré aussi. Je suis touchée par les ongles sur le piano trop long comme par un souvenir, et le harcèlement du petit oiseau me fait sourire.

    Répondre
  4. Moi aussi j’aime le magnolia et les ongles sur le piano ! J’aime aussi les feuilles du sous-bois. 🙂

    Répondre
    • Ils correspondent à des choses vues et ressenties. Mon prof de piano me fait souvent la remarque de mes ongles trop longs, d’où ce poème 🙂

      Répondre
  5. Le sous-bois, le zéphyr et la brise, les ongles sur le piano et le pèse-personne (un mot qui m’a toujours donné froid dans le dos). Mais je suis toujours triste quand je choisis pour les laissés pour compte, alors je les aime aussi.

    Répondre
  6. Un pigeon tout gonflé
    court derrière une pigeonne
    au cœur de pierre.

    Rien qu’à penser
    au pèse-personne
    sentir comme un poids.

    Je les aime pour l’humour. J’aime les autres aussi! Bravo pour la légèreté évocatrice de vos vers. La forme courte est si délicate!

    Répondre
    • J’ai essayé de faire sourire à travers ces quelques vers. Merci pour votre lecture 🙂

      Répondre
      • C’est très réussi! Je suis fan! Chez quel éditeur trouve-t-on vos poèmes?

      • Mes haikus sont en lecture chez plusieurs éditeurs, et donc encore inédits.
        Mais deux autres recueils sont disponibles : « Ecrits la nuit » édité par Polder et Gros Textes, et « Triptyque » édité chez 5 Sens éditions (on peut le commander sur leur site Internet).
        Merci pour votre intérêt.

      • Je vais regarder, merci beaucoup. Quel est votre nom d’auteur?

      • Je m’appelle Marie-Anne Bruch, c’est mon nom d’auteur 🙂

      • Merci à vous 🙂

      • Me donnez-vous l’autorisation d’ajouter un lien vers vos haïku sur mon blog? J’ai tenté l’expérience du haïku pour la première fois, et rendons à César ce qui est à César, ce sont les vôtres qui m’ont donné envie d’essayer! Je voudrais pouvoir le préciser et rediriger les lecteurs vers les vôtres, autrement plus réussis que le mien.

      • Vos compliments me font très plaisir !
        Bien sûr, vous pouvez ajouter un lien si vous le souhaitez, c’est très gentil !

  7. arbrealettres

     /  19 avril 2017

    Merci Marie-Anne pour tous ces petits instantanés … comme des photos du regardé et du regardant et notre regard se mer en abyme 🙂
    Il y en a un qui m’a beaucoup amusé tu comprends pourquoi :
    Quelle différence
    entre le zéphyr et la brise ?
    L’arbre s’en balance.

    Belle journée!
    Ch

    Répondre
  8. arbrealettres

     /  21 avril 2017

    Merci Marie-Anne 🙂 😉 😉 😉
    https://arbrealettres.wordpress.com/tag/marie-anne-bruch/

    Répondre
    • Merci beaucoup Christian ! C’est un honneur d’apparaître sur ton blog 🙂
      D’ailleurs je le suis toujours avec intérêt et j’apprécie particulièrement Laurent Albarracin que tu as mis en relief ces derniers temps 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :