Parution d’un recueil de Denis Hamel chez Polder (n°168)

polder_denis_hamel

J’ai déjà eu le plaisir de publier sur ce blog des poèmes de Denis Hamel, aussi je tiens à vous annoncer qu’il vient de publier un premier recueil, intitulé Saturne, et dont voici la couverture et les premières strophes.

Saturne est paru chez Polder (cf. le site de la revue Décharge pour vous procurer un exemplaire) en novembre 2015.

***

 

mon nouveau domicile nullement
ne dépare n’était mon rachis tortueux
ma chère couleuvre ou la force
brutale de quelques mauvais garçons
les longs cheveux

nouveau mur les points gris piqués
sur la peau cette douleur solidifiée
comme l’écoulement des jours
substance sans étendue dis-tu
ah rosée aube fraîche aurore dans

la symétrie de ses traits point comme
une larme de mort nectar qui sait
forêt ocre lacrymale
ancolie dans l’âme le
n’en pas démordre

rêve dans la clairière hivernale
à petit feu dans l’âme
la dame de jade imagina
les fleurs fanées
gloire du matin

endommagé peut-être il les vivra
sa belle élégie sa belle envie
quel horizon limité quel regret ingrat
et ne nous soumets pas à la tentation
dans la coexistence de plusieurs mondes

(…)

Denis Hamel

***

Publicités
Poster un commentaire

7 Commentaires

  1. Gatien

     /  15 décembre 2015

    Ah, ce polder-là, je l’avais repéré, je compte l’acheter prochainement 🙂
    Pour la couverture, il me semble avoir lu quelque part qu’elle était de vous, ou je me trompe ?

    Réponse
  2. arbrealettres

     /  16 décembre 2015

    un peu de mal à « rentrer » dans cette poésie là j’avais préféré « Blues » mais il faut de tout pour faire un monde Poétique! Bon mercredi Marie-Anne 🙂

    Réponse
    • Ah oui, c’est une poésie assez abstraite. Moi je la vois comme une succession de tableaux ou de paysages.
      Bon mercredi Christian 🙂

      Réponse
      • oui c’est une poésie assez obscure et austère, c’est vrai. j’ai écrit ça entre 2000 et 2005. à l’époque je cherchais une forme d’expression assez nouvelle et j’étais en quelque sorte « en révolte » contre toute écriture plus conventionnelle. mais depuis j’ai mis de l’eau dans mon vin, comme on dit. je crois que mon anthologie à paraître en 2016 au petit pavé sera plus « abordable » si cela vous intéresse, voyez mon site : http://denishamel.fr -dh

  3. ps pour marie-anne : je crois que ma source d’inspiration pour ce poème a été plutôt la musique que la peinture, d’où ce côté « flottant, très énigmatique. bises ! -denis

    Réponse
    • Merci Denis pour cette précision. A vrai dire, le fait d’avoir réalisé l’illustration m’a amenée à lire ce recueil en y cherchant des formes et des couleurs …

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :