Parution de Triptyque chez 5 Sens Editions

Triptyque_Bruch_Hamel J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon recueil de poèmes, Triptyque, suivi de Voix Croisées – coécrit avec Denis Hamel.
C’est l’aboutissement de plusieurs années de travail, et donc une grande satisfaction !

Voici le texte de la quatrième de couverture :

Tu rêves de retrousser les jupons en dentelle de la mer

Quand ce monde ne tient que sur des faux-semblants
Pouvons-nous y risquer une parole vraie ?

Ma date de naissance est à moitié morte

Tels sont quelques-uns des vers de Triptyque, livre anthologique réunissant trois recueils écrits entre 2000 et 2015.

Parce que nos émotions sont multiples, bigarrées ou encore en demi-teintes, Marie-Anne Bruch a choisi de les explorer par le biais de diverses formes poétiques (sonnets, vers libres, poèmes en prose) qui se complètent sans se heurter.

Ecrire des sonnets au 21ème siècle, ce n’est pas un anachronisme, encore moins l’effet d’une douteuse nostalgie, mais c’est une manière originale de revivifier notre modernité. De ce recueil de sonnets – intitulé Feue l’étincelle – Bertrand Degott a écrit que “leur désinvolture un peu mélancolique et désabusée fai(sai)t penser à Laforgue.”

Plumes dans le Vide, par l’emploi du vers libre, répond à un désir de concision et de clarté, et explore le thème complexe et souvent déroutant de l’identité. Les Frontières Intérieures tentent de sonder les profondeurs de l’âme, dans une prose pleine de visions et de résonances.

Triptyque est suivi de Voix Croisées, où les voix de Denis Hamel et de Marie-Anne Bruch alternent, dans un subtil jeu d’ombres et de lumières.

**

Voici le lien vers le site de l’éditeur :
http://www.5senseditions.ch/catalogue.html#!/Triptyque/p/57271078/category=12720219

Publicités
Poster un commentaire

20 Commentaires

  1. Félicitations ! Tous mes vœux pour ce recueil.

    Réponse
    • Merci ! C’est un recueil dont je suis assez fière, il m’a demandé du temps.

      Réponse
      • Oh je le comprends fort bien. Du temps et de la passion. Quand j’arrive à mener un scénario à terme sur les écrans, j’éprouve aussi cette satisfaction après un ou deux ans de travail parfois.

      • Oui, il faut de l’endurance et de la persévérance pour mener ce genre de projet à son terme ! La passion aussi, ça va de soi 🙂

      • Oh oui, et une forme d’inconscience même. Mais quelle récompense, quelle exaltation, quand on atteint son but.

  2. Bravo !! 🙂

    Réponse
  3. Mes félicitations les plus poétiques ! Bel envol à votre recueil…

    Réponse
  4. arbrealettres

     /  25 novembre 2015

    Bravo Semeuse de Poésie ! 🙂 🙂 🙂

    Réponse
  5. Gatien

     /  10 décembre 2015

    C’est une bonne nouvelle ! Bravo !

    Réponse
  6. Superbe et toutes mes félicitations…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :