Le confident d’Hélène Grémillon

confident_gremillonOn est en 1975. Camille, trente-cinq ans, vient de perdre sa mère et reçoit chaque jour des lettres de condoléances. Parmi celles-ci, elle en découvre une, non signée, dans laquelle il est question de la jeunesse d’une certaine Annie et d’un certain Louis, vers le début des années 30. Camille, qui ne connaît ni d’Annie ni de Louis, pense qu’il s’agit d’une erreur, mais elle est tout de même ébranlée par la réception de cette lettre et se met à guetter les suivantes. Plusieurs autres lui arrivent effectivement dans les semaines qui suivent, continuant de raconter la vie d’Annie jusqu’en 1940, année où Annie donne naissance à une petite fille et se fait voler cette enfant par une certaine Madame M. qui souffre de stérilité. (…)

Voilà une histoire édifiante de gestation pour autrui ramenée à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. Bien sûr, la mère porteuse voit son instinct maternel se réveiller pendant sa grossesse mais, prise au piège par la méchante femme stérile, elle est contrainte de lui abandonner son enfant. La méchante femme stérile, après l’accouchement, ne pense qu’à détruire la vie de la mère porteuse pour la pousser au suicide et se prémunir ainsi de toute tentative de récupérer l’enfant.
Cette histoire est vraiment lourde, les personnages sont monolithiques, leurs sentiments sont à l’emporte-pièce. On a en plus droit à un petit plaidoyer contre l’avortement et à l’invocation de la fameuse « nature » dont on connaît l’usage qui en est fait à notre époque.
On ne voit pas non plus pourquoi cette histoire se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale – pourquoi ce choix de la part de l’auteur – car Hélène Grémillon ne nous apprend pas grand chose sur cette période.
Je n’ai pas aimé ce roman, même s’il a quelques qualités littéraires intéressantes.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :