Un poème d’amour en vers libres

J’ai écrit ce poème début 2011 – il a été publié en juin 2012 par la maison d’édition Le Nouvel Athanor dans Les Cahiers du sens de cette même année – un numéro consacré au thème du mystère.

Amour Noir

Je te préfère au bonheur
comme je préfère
le rouge au rose
les impasses aux ruelles
et le tango à la farandole.

Je te préfère à l’espoir
comme je préfère
l’éclair à l’arc-en-ciel,
le pavot à la marguerite,
et le bâton à la carotte.

Je te préfère à la raison
comme je préfère
l’adolescence à l’enfance,
Tantale à Sisyphe,
et le désespoir à la résignation.

Je te préfère à la vie
comme je préfère
le noir au gris,
la douleur à l’errance,
et les vacheries aux singeries.

Marie-Anne Bruch

Publicités
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. arbrealettres

     /  15 juin 2012

    Je peux te « l’emprunter »?! 😉

    Réponse
    • laboucheaoreille

       /  15 juin 2012

      Merci pour tes deux commentaires 🙂
      Oui, ce sera avec plaisir si tu me l’empruntes ! Je suis flattée !

      Bonne soirée !

      Réponse
  2. arbrealettres

     /  15 juin 2012

    Merci 🙂
    http://arbrealettres.wordpress.com/2012/06/15/amour-noir-marie-anne-bruch/
    😉
    Tu me dis si l’Illustration te va, je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à Pandore: première femme créée par les dieux et … sa fameuse petite boîte!
    Mis ton nouveau site en lien en remplacement de l’ancien… ne refais pas de fausse manip sinon trois oreilles lol!
    Bonne soirée
    Ch Passeur de Mots
    🙂
    Blog de Poésie: http://arbrealettres.wordpress.com
    Index: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html

    Blog de Photos: http://arbreaphotos.wordpress.com

    Réponse
    • laboucheaoreille

       /  17 juin 2012

      Ah oui, merci ! Très jolie illustration – je n’avais pas pensé à Pandore mais l’idée est dans le ton du poème 🙂
      Je vais recréer mes liens aussi tôt que possible et je ne manquerai pas de t’y faire figurer 🙂

      A bientôt !

      Réponse
  3. Un texte puissant, dont la profondeur et le sens ne s’épuisent pas au fil des lectures.

    Réponse
    • Merci beaucoup ! Je suis très flattée.
      Je devrais avoir des publications dans les mois qui viennent dans les revues Le coin de table, Décharge et Les cahiers du sens, ces deux derniers présents au Marché de la poésie en juin, place Saint-Sulpice.
      Bonne fin d’après-midi !

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :